FAQ - Les différents types de financement

Financement du véhicule professionnel

Les véhicules peuvent être financés en crédit classique ou en crédit-bail :

Le crédit amortissable classique

En crédit classique, vous êtes propriétaire du véhicule dès son acquisition. Il vient donc renforcer le patrimoine de l’entreprise. En revanche, l’achat à crédit vient alourdir la colonne « dettes » du bilan. La TVA est récupérable uniquement pour les véhicules de société dépourvus de sièges arrière et pour les véhicules utilitaires. En dehors de ce cas, c’est donc à partir de son montant TTC que se calculera l’amortissement du véhicule, généralement d’une durée de 5 ans. L’amortissement est donc limité pour les véhicules de tourisme. Fiscalement, cet amortissement est plafonné à 18 300 € TTC pour les voitures particulières (au sens de la réglementation européenne) émettant moins de 200 g/km de CO2, et à 9 900 € TTC pour celles dont les émissions de CO2 dépassent les 200 g/km.

Le crédit-bail

Il s’agit ici d’un crédit-bail mobilier classique appliqué à un véhicule. Le crédit-bail mobilier est une opération par laquelle un établissement de crédit achète un bien pour le louer à une entreprise. La durée de la période de location est déterminée à l’avance dans le contrat de crédit-bail. À l’issue de celle-ci, l’entreprise a deux possibilités : elle peut acquérir le bien à sa valeur résiduelle (option d’achat inscrite dans le contrat de départ) ou rendre le matériel loué.

Contrairement au crédit classique, le crédit-bail mobilier permet de financer un véhicule sans apport de départ. Il n’apparaîtra cependant pas parmi les actifs de l’entreprise. Par ailleurs, dans le cadre d’une option d’achat certaine, le souscripteur peut apporter jusqu’à 35 % de la valeur du véhicule : 15 % au titre du dépôt de garantie (non déductible) et 20 % maximum lors du versement du premier loyer, ainsi majoré. Cette formule autorise une réduction d’impôt substantielle sur la première année. En outre, le crédit-bail offre des durées de financement en général plus courtes que le crédit classique : de 36 à 84 mois.

RETOUR À LA LISTE