FAQ - Préparez votre demande de financement

La présentation du projet

Il est important de crédibiliser votre projet et votre profil pour donner confiance aux financeurs.

Présentez de manière structurée et synthétique la nature de votre projet (nouvelle activité, reprise d’une activité existante), en mettant en avant ses caractéristiques et ses atouts.

Pensez à démontrer la faisabilité de votre projet en présentant :

  • les aspects humains (compétences nécessaires, qualification du personnel…) ;

Pour augmenter votre capital confiance, il importe de crédibiliser les porteurs du projet. Les CV détaillant les parcours et compétences de toutes les personnes associées au projet font partie intégrante de la présentation du projet. Il est important de valoriser la formation, les compétences, l’expérience des porteurs du projet. C’est le capital immatériel de l’entreprise qui permettra d’emporter la conviction des prêteurs.

  • les aspects juridiques et fiscaux (forme d’exercice individuel, société, …) ;
  • les aspects marketing avec votre étude de marché (présentation des principaux concurrents, besoins non couverts par le marché, identification de la cible clients…) ;

Pour les créateurs ou les repreneurs d’entreprise, l’étude de marché prouve que vos produits ou services sont en adéquation avec la demande et trouveront leur clientèle. En général cette étude comporte trois volets. Tout d’abord présentez la demande : les caractéristiques globales du marché, la zone de chalandise, votre clientèle cible et ses comportements d’achat ainsi que les délais et modes de paiement. Détaillez ensuite l’offre déjà existante et vos concurrents, directs et indirects : leurs produits et services et leur stratégie marketing (segments de clients, circuit de distribution, politique de prix et actions commerciales). Pour finir, présentez l’environnement qui a une influence sur le marché sur lequel vous souhaitez vous positionner : l’environnement économique, socioculturel et technologique, les contraintes, les éventuelles barrières à l’entrée, les caractéristiques des réseaux de fournisseurs et de sous-traitants et les organisations professionnelles concernées s’il y en a.

  • les aspects commerciaux avec la stratégie commerciale (politique de prix, moyens publicitaires et commerciaux mis en œuvre…) ;
  • les aspects communication avec l’utilisation de l’Internet, des réseaux sociaux, du digital numérique… ;
  • les aspects stratégiques avec les perspectives de développement.
RETOUR À LA LISTE